Choisir votre lieu de réception de mariage

Une des pre­mières étapes, et pas des moindres, de l’organisation de votre mariage : le choix de votre lieu de récep­tion. Ce choix, pas évident, est un des plus exci­tants : sou­vent il donne le coup d’envoi des préparatifs.

Bonne nou­velle : l’offre est énorme, il y en a pour tous les goûts et tous les bud­gets. Mais com­ment vous y retrou­ver et défi­nir vos critères ?

La localisation

Pre­mière ques­tion, sou­vent épi­neuse : où (géo­gra­phi­que­ment) sou­hai­tez-vous vous marier ?

    Plu­sieurs points sont à prendre en compte et peuvent vous aiguiller :
  • Les attaches fami­liales de l’un et l’autre
  • Les lieux qui ont une sym­bo­lique forte pour votre couple (par exemple la ville où vous êtes connus)
  • La faci­li­té d’accès pour vos invités
    Atten­tion, il est impor­tant de gar­der deux contraintes en tête :
  • Si vous sou­hai­tez faire votre récep­tion juste après la mai­rie : vous ou vos parents doivent être domi­ci­liés dans une com­mune rat­ta­chée à cette mai­rie pour pou­voir vous y marier
  • Si vous sou­hai­tez faire un mariage reli­gieux : pen­sez à véri­fier que le lieu de culte le plus proche de votre lieu de récep­tion accueille bien des mariages de per­sonnes n’habitant pas à proximité

Le type de lieu 

Quelle ambiance sou­hai­tez-vous don­ner à votre grand jour ?

    Une vaste typo­lo­gie de lieu vous per­met de col­ler au plus près à vos envies. Par exemple :
  • Un châ­teau pour un mariage clas­sique et raffiné
  • Une ancienne usine pour un mariage « indus »
  • Une grange réno­vée pour un mariage champêtre

Lais­sez votre ima­gi­na­tion faire le travail !

Impor­tant éga­le­ment : avez-vous besoin d’un espace en par­ti­cu­lier ? Comme par exemple un endroit pour célé­brer une céré­mo­nie laïque ?

La capacité

Avant de vous lan­cer dans la recherche de votre lieu de rêve, étape indis­pen­sable : dres­ser la liste d’invités.

Cela vous per­met­tra d’être beau­coup plus effi­cace dans votre recherche de lieux, en fil­trant par capa­ci­té d’accueil.

Le budget

Idem que pour le point pré­cé­dent : inutile de par­tir bille en tête sans connaître le bud­get pré­cis que vous souhaitez/​pouvez allouer à cette dépense.

Cela vous évi­te­ra aus­si de baver sur des domaines à 30 000 € que vous ne pou­vez pas for­cé­ment vous offrir : moins de frus­tra­tion ainsi !

Nous atti­rons votre atten­tion sur un point : deman­dez avec pré­ci­sion ce qui est inclus dans le prix (cf. check list des ques­tions à poser, à télé­char­ger en bas de cet article) : un prix énon­cé comme cela ne veut rien dire en soi. Par exemple pour cer­tains lieux ce sera du same­di 11h à 3h du matin sans loge­ment ni mobi­lier ; pour un autre ce sera du ven­dre­di au lun­di avec cin­quante couchages…

Les disponibilités

Les lieux de récep­tion sont en géné­ral pleins très long­temps à l’avance : une des pre­mières ques­tions à poser avant d’engager une vraie dis­cus­sion est donc de deman­der quelles dates sont encore dis­po­nibles, puis voir si l’une d’entre elles vous convient.

Autre point : pour ces dates, quels sont les horaires de location ?

Les contraintes

Autre point pri­mor­dial : cer­tains lieux imposent de nom­breuses contraintes, alors que d’autres vous laissent beau­coup plus libres.

    Par­mi les contraintes courantes :
  • Pres­ta­taires imposés
  • Droit de bouchon
  • Heure de fin de soi­rée imposée

Les capacités de logement

Des loge­ments sont-ils dis­po­nibles sur place ? Si vous sou­hai­tez que vos invi­tés n’aient pas à reprendre la voi­ture le soir, c’est un point très important.

Sinon quelle est l’offre d’hé­ber­ge­ment à proxi­mi­té du lieu ?

Le feeling avec les propriétaires

Pri­mor­dial !

Si le contact passe mal, que vous ne vous sen­tez pas à l’aise… fuyez !

Vos incontournables

Avant de visi­ter ou d’engager la dis­cus­sion avec des loueurs de lieux de récep­tion, met­tez vous d’accord sur les points sur les­quels vous ne vou­lez pas tran­si­ger, cela vous fera gagner beau­coup de temps !

Par exemple : avoir une pis­cine, ne pas avoir de limite d’heure pour la soirée…

Les points techniques à ne pas oublier

Moins fun mais non moins indis­pen­sables : les ques­tions techniques.

Par­mi elles : le nombre de toi­lettes, les arri­vées élec­triques pour le DJ et les lumières, la pré­sence ou non d’un vigile…

Où chercher ?

Vous pou­vez cher­cher sur les annuaires de salles clas­siques : Zan­kyou, ABCSalles…

Mais nous vous conseillons plu­tôt de plus petits annuaires, dont les pres­ta­taires ont été soi­gneu­se­ment sélec­tion­nés. Par exemple, Margoo.fr et Eco­ma­riages pro­posent des lieux de récep­tion avec un enga­ge­ment envi­ron­ne­men­tal fort 💪🏽 

Les bonus Unio

Dif­fi­cile de gar­der tout cela à l’esprit lors d’une visite de lieu…

Mais Unio a pen­sé à tout.

Télé­char­gez ci-des­sous notre Check list des ques­tions à poser lors d’une visite de lieu. Impri­mez là et c’est par­ti : bonnes visites !